Dans cet article, on va présenter les différents modules de Seo Ultimate, en les classant dans l’ordre dans lequel ils apparaîtront dans le nouveau menu d’administration, appelé « SEO », qui apparaîtra dans le back-end de WordPress une fois l’installation du plugin terminée.

On tient à souligner que le plugin, au moment de la rédaction, n’est pas localisé en italie. Peut-être, après avoir lu l’article, certains lecteurs de Blographik décideront-ils de le faire.

Voici les caractéristiques de SEO Ultimate :

1. 404 Monitor

Comme son nom l’indique, ce module permet de visualiser toutes les erreurs 404 (page non trouvée) générées par le blog.

Il est possible d’augmenter le degré de détail sur demande en affichant l’agent utilisateur (par exemple, le navigateur ou le moteur de recherche) et l’url de référence (l’url à partir de laquelle vous êtes arrivé).

2. Canonicalizer

Plus qu’un module, on l’appellerait : un paramètre qui vous permet d’activer l’utilisation de la fonction

Le module dispose également d’une autre option qui permet de rediriger les requêtes vers des urls avec pagination qui n’existent plus.

Les auteurs du plugin expliquent que cela peut se produire lorsque vous déplacez de nombreux articles d’une catégorie à une autre. Après l’opération, il y aura probablement encore des urls pointant vers la dernière page de la catégorie vidée et celles-ci seront redirigées vers la bonne page 404.

On n’a pas vu d’utilisation de cette fonctionnalité, notamment parce que WordPress affiche déjà une page 404, donc l’activation de la configuration est superflue.

Peut-être que les développeurs de WordPress ont déjà résolu ce problème (selon les auteurs du plugin, il afficherait une page blanche) ou peut-être que dans le blog vous utilisez l’excellent Wp-PageNavi qui gère déjà ce problème en interne.

3. Code Inserter

Les blogueurs moins expérimentés ou ceux qui ont peu de connaissances en matière de programmation de modèles WordPress apprécieront ce module qui vous permet d’insérer un code arbitraire (html) dans 4 parties prédéfinies des pages de votre site.

4. Chercheur de la concurrence

Ce module est, à votre avis, un raccourci vers certaines fonctionnalités avancées des moteurs de recherche comme les commandes : site, link, allintitle, etc que on connais tous.

5. Juggernaut de Deeplink

C’est l’un des modules les plus innovants de ce plugin.

Combien de fois êtes-vous retrouvé à devoir dépoussiérer d’anciens articles pour insérer des liens vers de nouveaux articles ?

Eh bien, grâce à cette fonctionnalité intégrée de Seo Ultimate, vous serez en mesure de créer des liens sur tout le contenu de votre blog à partir d’un seul panneau d’administration.

Choisissez le mot clé (texte d’ancrage) à lier, décidez de la valeur de l’attribut title, écrivez l’url de destination et cliquez sur « Enregistrer les modifications »… le module Deeplink Juggernaut recherchera ce mot clé dans le contenu de tout le blog et le remplacera par les liens que vous venez de créer. C’est pratique, non ?

6. Éditeur de fichiers

Ce module vous permet de modifier (si vous disposez des autorisations nécessaires) les fichiers .htaccess et robots.txt du domaine où se trouve votre blog.

7. Éditeur de méta-description

Comme vous pouvez facilement le deviner d’après son nom, ce module vous permet de modifier les balises de méta-description de l’ensemble du blog (pages, articles, page d’accueil et post personnalisé). Ce qui est innovant et très pratique, c’est qu’il vous permet de modifier rapidement l’ensemble de l’éditeur méta à partir d’une seule vue au lieu d’ouvrir chaque article ou page pour modifier la valeur de la méta-description.

8. Éditeur de mots-clés méta

Le principe s’applique, sauf que la cible du changement dans ce cas est la balise meta keywords.

9. Éditeur de balises Meta Robot

Un module très léger mais, à votre avis, d’une importance vitale pour combattre la tendance de WordPress à générer du contenu dupliqué (lorsque, par exemple, les balises sont utilisées de manière incontrôlée).

Grâce à une série de coches rapides, il est possible d’activer l’inclusion de certaines règles pour les robots des moteurs de recherche qui interprètent les directives contenues dans les méta robots.

Vous pouvez ensuite insérer un joli noindex ou follow sur les pages de type archive ou les pages de balises (recommandé) et empêcher l’indexation des pages d’enregistrement et d’administration avec une paire noindex, nofollow, ainsi que désactiver la mise en cache du site.

10. Facilitateur de partage

Grâce à ce module, vous pouvez activer l’insertion automatique, à la fin de chaque article, de liens pour le partage sur les sites de médias sociaux, l’ajout de signets sociaux et d’autres fonctions telles que l’envoi par courriel ou la visualisation en pdf.

Le module s’appuie sur deux géants du secteur comme ShareThis et AddThis et insère leurs widgets. Là encore, comme pour le Code Inserter, ce sont les blogueurs « moins geeks » qui en profiteront.

11. Optimiseur de limaces

Ce module vous permet de définir certains mots d’arrêt qui seront automatiquement supprimés des urls (slugs) générées par WordPress.

Vos urls seront alors débarrassées de mots insignifiants tels que : in, with, and, the, one, that, on, etc que vous configurerez (par défaut il n’y a que ceux de la langue anglaise).

12. Réécriture des balises de titre

C’est le formulaire que vous utiliserez probablement le plus.

Comme les modules Meta Description Editor et Meta Keyword Editor, il vous permet de modifier les titres des pages (pas les titres des articles, mais les titres qui apparaîtront à l’intérieur de la page d’accueil).

Le module dispose également d’un « mode automatique », configurable dans le premier onglet que vous verrez, qui vous permet de définir des règles à appliquer lorsque le titre n’est pas explicitement inséré.

Ainsi, par exemple, si vos articles ont pour titre : titre de l’article nom du blog, vous devez configurer le format du titre de l’article comme suit : {post} | {blog} où article est le titre de l’article et blog est le nom de votre blog (selon les paramètres de WordPress).

13. Autres modules mineurs

Seo Ultimate possède d’autres modules mineurs qu’on a décidé de ne pas couvrir en détail.

Par souci d’exhaustivité, énumérons rapidement son nom et sa principale caractéristique.

Conclusions

On a vu un aperçu de tous les modules qui composent ce plugin Seo très complet pour WordPress.

Évidemment, dans chaque page d’édition ou de publication, vous aurez un panneau supplémentaire, appelé « Paramètres de référencement », qui vous permettra d’écrire les différents paramètres de référencement chaque fois que vous modifiez un article.

Ces paramètres reflètent, sur une base « poste par poste », tous les réglages possibles que vous venez de présenter à travers la description des modules.

Ceux qui sont habitués à l’excellent All-in-One-Seo-Pack se sentiront immédiatement chez eux et disposeront également de toutes les fonctionnalités des modules du nouveau plugin.

De plus, pour tous les utilisateurs de All in One Seo Pack, il s’agit d’un aspect important :

Grâce à ce plugin seo vous aurez un temps plus facile avec l’optimisation des moteurs de recherche pour votre blog et sera en mesure de mettre en œuvre la plupart des conseils seo de cet article dans le blog avec une grande facilité.