Préalable à la création d’un site de Ecommerce :

Sur internet, la concurrence est rude. Les internautes acheteurs ont la possibilité de comparer très facilement les prix et se dirigent le plus souvent vers l’offre la plus intéressante.
Il vous faudra donc avoir une politique de prix très agressive, ou vous positionner sur une niche, toujours avoir une veille sur votre concurrence.
Vous ne devrez jamais perdre de vue l’ Ou vous ne tiendrez pas bien longtemps…

Pour cela, de nombreux leviers sont à votre disposition, mais les règles de bases doivent toujours être respectées : une parfaite intégration des techniques Webmarketing et une ergonomie optimale du site

Etape 1 : Trouvez vos produits

Avez-vous réfléchi à :

  • ce que vous voulez vendre
  • comment vous voulez le vendre
  • à qui vous voulez le vendre
  • l’organisation de votre catalogue de produits, (disposez vous de textes et de photos ?).

Tout cela est indispensable quelle que soit la solution technique que vous allez envisager.

Ensuite, posez vous ces questions :

  • Avez-vous une expérience sur ce produit, serez-vous capable d’apporter le conseil, de faire la différence ?
  • Connaissez vous votre marché (vos concurrents, votre positionnement,…)
  • Surface nécessaire pour entreposer vos produits, leurs couts d’expédition (se transportent ils facilement par la poste ?)

Un petit test simple vous permettra d’en savoir un peu plus : recherchez votre produit sur ebay et analysez les transactions.

Ensuite, il vous faudra créer votre gamme de produits, et rechercher vos fournisseurs
(la recherche de fournisseurs doit être permanent). Les pistes sont les annuaires de grossistes, (consultables gratuitement dans les CCI , les salons professionnels…)
Privilégiez les meilleurs : ceux qui ont un bon suivi de leurs produits (stocks mini, produit épuisés…) et qui vous tiennent informé de leurs actions (promo…). Prenez aussi en compte les aspects financiers (commandes minimum, délais de paiement, marges), qui seront très importants pour votre gestion.

Etape 2 : Créez et Publiez votre E boutique

Pour cela, il vous faut trouver une solution adaptée à votre commerce, ce qui ne sera pas chose facile.
D’abord, déterminez votre degré d’implication technique (en fonction de vos compétences et de votre temps disponible)

Aucune implication technique :

Quel est votre budget ? Car Vous pouvez faire appel à une Agence Web (qui vous proposera un devis) pour un développement complètement personnalisé. Dans ce cas, vérifiez bien demandez les réalisations déjà faites, et allez voir pour vous faire votre opinion sur les aspects qualitatifs et commerciaux.

ou à une solution clé en main hébergée en mode ASP (mode locatif hébergé : vous n’avez pas besoin de compétences techniques, votre boutique est immédiatement ouverte. Ces solutions vous proposent souvent une période d’essai, profitez en pour vous faire une idée…

Voici quelques solutions Ecommerce en ASP

  • BoutiqueBuilder : Deux modes de facturation selon les offres, Platinium et Ultimate. Frais de mise en place de 250 euros HT pour Platinium, plus commission sur chaque vente : 10% de 0 à 25 euros, 2,50 euros de 26 à 125 euros, 2% de 125 à 250 euros, et 2,5 euros + 1% au delà de 250 euros. La version Ultimate est sur étude de dossier.
  • CyberShop.fr : Soit en mode licence à partir de 990 euros jusqu’à 1490 selon les remises disponibles (support technique gratuit pendant 1 an). Soit en mode location, facturé à 100 euros par mois, ce qui couvre la licence plus la maintenance et l’assistance.
  • Gulliver.com : Licence d’utilisation qui couvre le logiciel, l’hébergement, le référencement et le support téléphonique, à partir de 1850 euros. Auxquels il faut ajouter un forfait à partir de  1800 euros pour la conception graphique du site.
  • Micrologiciel : Soit en mode licence à partir de 990 euros jusqu’à 1490 selon les remises disponibles (support technique gratuit pendant 1 an). Soit en mode location, facturé à 100 euros par mois, ce qui couvre la licence plus la maintenance et l’assistance.
  • Oxatis : Deux abonnements mensuels à 35 et 50 euros HT. La version Commerce Expert ajoute à Commerce Pro des fonctionnalités de promotions, remises sur commande, suivi des campagnes publicitaires, affiliations et remises sur commande.
  • PowerBoutique : Un abonnement mensuel selon l’offre choisie entre 45 euros et 150 euros. Un accompagnement technique sur mesure pour le démarrage de l’activité est facturé 300 euros. L’intégration de la charte graphique se fait sur devis
  • Kiubi est surtout destiné aux commerçants, associations, TPE et PME / PMI. « Gratuit (juste le CMS) : 30€HT/mois (CMS et blog), 45€HT/mois (CMS, blog, outils de communication et accès aux gabarits de mise en pages), 55€HT/mois (CMS, blog, outils de communication, accès aux gabarits de mise en pages et catalogue produit), 65€HT/mois (CMS, blog, outils de communication, accès aux gabarits de mise en pages, catalogue produit et vente en ligne) »
  • Store Factory : S’adresse aussi bien aux professionnels ayant peu de connaissances techniques qu’aux utilisateurs les plus chevronnés. Les : 400€ HT à l’ouverture du site marchand puis 50€ HT /mois. »
  • Clicboutic A partir de 20 € / mois
  • ID Commerce A partir de 940€+ 56€/mois

Certaine solutions vont plus loin et proposent des services ajoutés du type blog, système de notation, et proposent des solutions clés en main (avec des produits déjà intégrés).

  • 42Stores est une couveuse pour e-commercant. Il s’adresse donc aux débutants avec peu de moyens… qui ont l’envie de réussir. A partir de 4.90€ avec 50€ d’installation.

Le back office :

Un système de back office est primordial, puisqu’il permet d’organiser son offre en ligne, de modifier les prix, d’ajouter ou de retirer des références de produits ainsi que d’administrer et de gérer les commandes des clients.
Respectez ces quelques conseils sous peine de faire fuir l’internaute :

  • Offrir des paiements sécurisés par carte bancaire et également par Chèque. Paypal peut être une solution provisoire ou d’autres systèmes comme
    • Citelis
    • Cashtronics
    • ePay
    • h2e Payment

Ces solutions restent cher et ont parfois tendance à faire fuit les internautes. L’idéal est un contrat de Vente a distance avec votre banque (VAD)

  • Posséder votre propre nom de domaine (idéalement en en .com ou .fr)
  • Mettre à la disposition de ses internautes des conditions générales de ventes claires et complètes (délais de livraison, retours, mode de paiements acceptés, garanties…),
  • Avoir un design “Pro”
  • Afficher un numéro de téléphone visible et disponible
  • Etre clair au niveau de ses tarifs (frais de port, remises,…).

Etape 3 : Votre stratégie WebMArketing.

C’est une étape primordiale du lancement de votre site. L’objectif est de déterminer vos actions marketing à mener, puis de les prévoir dans le temps (en fonction bien sur de vos budgets)

Votre stratégie webmarketing devra inclure :

  • 1. L’analyse de la demande
  • 2. Le positionnement de votre site (appuyée sur une étude concurrentielle)
  • 3. Le marketing mix :
    •  les liens sponsorisés (Adwords Google, Yahoo Search Marketing, Miva, MSN)
    •  XML Feed sur les shopbots (LeGuide, Kelkoo, Shopping.com…)
    •  Programmes d’affiliation
    • Référencement naturel sur des mots clés sélectionnés en fonction des orientations marketing et des analyses concurrentielles
    • opérations de netlinking et enregistrement sur des annuaires (attention à bien les sélectionner)
    •  Newsletter, communiqués de presse,…
    • Marketing Web 2.0
  • 4. Une Veille stratégique permanente,
  • 5. un suivi de votre back office et de vos statistiques.
  • 6. la mise en conformité au Règlement général sur la protection des données (qui peut être grandement facilitée par des logiciels spécifiques RGPD pour DPO)

Etape 4 : La gestion de votre boutique

Les envois :

La Poste est reste le livreur principal des sites ecommerce en France. Mais il existe d’autres solutions : TNT, FedEx, DHL,…. Si possible, mettez en place un suivi des colis sur votre site, pour que l’internaute sache où en est sa commande (aide à passer à l’acte d’achat).

La gestion du stock :

plusieurs solutions sont possibles :
Attendre de recevoir la commande du client avant de passer commande chez le fournisseur (mais les délais de livraison sont alors long)
Certains grossistes acceptent de livrer directement chez vos clients sans passer par votre stock (de plus en plus fréquent). Dans ce cas, vérifiez les stocks de votre fournisseur et soyez certain qu’il livrera en temps voulu.
Etablir un stock chez soi et le réaprovisionner régulièrement en fonction des tendances de commande. L’investissement de départ est important mais vous pouvez garantir à vos clients un délai de livraison court et fixe. Prévoit dans ce cas le classement et le rangement des produits (Et si on ne veut perdre trop de temps à chercher les bons produits il est essentiel d’adopter une classification). Prévoir aussi de faire des inventaires réguliers pour être sûr que les stocks sont à jour !