L’ergonomie d’un site Web : respectez les règles

C’est sa capacité à répondre efficacement aux attentes des utilisateurs et à leur fournir un confort de navigation.

Ces statistiques réalisées par Forrester Research montrent l’importance de l’ergonomie et du contenu :

 

Facteurs de retour d’un visiteur sur un site :

(1) qualité du contenu : 75% ;
(2) facilité d’utilisation : 66% ;
(3) rapidité de téléchargement : 58% ;
(4) fréquence de mise à jour : 54% ;

(5) promotions et remises : 14% ;
(6) marque :13% ;
(7) technologie : 12% ;
(8) jeux : 11% ;
(9) options d’achat : 11% ;
(10) personnalisation du contenu : 10% ;
(11) chat et BBS : 10% ;
(12) autres : 6%.

Selon une recherche canadienne, les internautes jugeraient l’apparence d’un site Web en 1/20e de seconde !
cette vélocité à juger un site Web serait particulièrement importante pour les commerces électroniques, car ces sites attirent 60% de leur trafic par les moteurs de recherche et les internautes visitent très rapidement les liens des pages de résultats.

 

Conseils de base pour la réalisation d’un site Web :

  • Concevoir le site Internet en fonction d’objectifs définis et pour un public ciblé.
  • Préférer un affichage rapide clair et précis, avec une navigation la plus directe possible (accéder à toute l’information en moins de trois clics).
  • S’assurer que votre site soit complet et  fonctionnel  (éviter les liens morts, les erreurs 404 !).
  • Capter l’attention à l’aide de titres accrocheurs et contenus intéressants (avec des mises à jours régulières).
  • Insérer des images qui amplifient les messages.
  • Mettre en place des outils de mesure de performance et de tracking.
  • Réfléchir en amont à la stratégie marketing à mettre en place.

Les principaux critères d’ergonomie d’un site web

Sobriété 

  • un site simple et épuré renforce sa crédibilité,
  • les images animées sont déconseillées, sauf pour afficher des messages forts.

Lisibilité

  • sachant qu’il est plus difficile de lire un document sur un écran qu’un document écrit (25% de temps de lecture supplémentaire), le texte devra être aéré et clair.
  • Il devra aussi être structuré en paragraphes et hierarchisé par niveau d’importance.

Utilisabilité

  • Respecter la « règle des 3 clics » :  toute information doit être accessible en moins de 3 clics.
  • A tout moment le visiteur doit pouvoir être en mesure de se repérer dans le site (et retrouver la Home page).
  • La charte graphique doit être uniforme à tout le site, et le logo bien distinct.
  • Eviter les pages d’introduction et favoriser la simplicité de navigation.
  • Eviter les pages « en travaux », et vérifier les liens du site (attention aux erreurs 404).
  • Dater les mises à jour, mettre en évidence les contacts du site.
  • Les éléments de navigation doivent être situés au même endroit sur toutes les pages, si possible avec une présentation uniforme d’une page à une autre.

Rapidité

  • La majorité des internautes ne patientent pas plus de 15 secondes lors du chargement d’une page, il faut donc en tenir compte pour le poids des pages.
  • Essayer de ne pas dépasser 30 à 40 ko  par image, ou laisser une alternative (image basse résolution ou passer l’intro par exemple).
  • Les images doivent être optimisées (non redimensionnées et optimisées pour les couleurs).

Interactivité

  • Proposer les plus possible des outils permettant de faire évoluer le site (satisfaction des internautes, sondages,…).
  • Ne pas hésiter a faire des liens internes et externes qui facilitent la navigation.

Accessibilité

  • Le respect des standards, en particulier les recommandations d’accessibilité du W3C, permet de garantir un bon niveau d’interopérabilité, c’est-à-dire la capacité du site web à être consultable par différents clients logiciels.
  • La taille des polices doit être adaptable afin de laisser la possibilité de grossir les textes si nécessaire.
  • Le niveau de contraste entre la couleur d’arrière-plan et le texte en avant plan doit être suffisant pour en permettre la lecture aux malvoyants.
  • Toujours laisser le choix d’une version rapide si votre site est lourd à télécharger.
  • Proposer un choix multilangues si cela se justifie.

Le contenu : sans lui, pas de visiteurs, pas de positionnement ….

Le contenu d’un site Internet doit être original, non répétitif, clair, et sa mise à jour régulière. Ces éléments sont essentiels pour une communication active et rentable sur Internet.

 

Pour les moteurs de recherche :

Ils cherchent avant tout à fournir un service de qualité à leurs utilisateurs en leur donnant les résultats les plus pertinents en fonction de leur recherche, et pour cette raison,

ils accordent de l’importance à la mise à jour des informations et aux dates de publication. Le fait de mettre à jour régulièrement les pages du site permet donc d’augmenter la fréquence de passage du robot d’indexation, et de remonter dans les moteurs.

Il est indispensable de surveiller votre positionnement sur les outils de recherche (veille référentielle) et rectifier vos mots clés si nécessaire.

 

Pour vos internautes :

Pour les les informer, les fidéliser et accroître votre notoriété.

Le plus simple est de mettre à disposition  chaque semaine ou chaque mois un contenu éditorial nouveau à vos internautes qui apparaîtra sur la page d’accueil (donc rapidement visible).

 

Le contenu doit respecter les règles en vigueur :

– la loi sur la liberté de la presse qui s’oppose à la mise en ligne d’écrits, d’images ou de sons à caractère diffamatoire racistes ou révisionnistes ;

– plusieurs dispositions du Code pénal visant à la protection des mineurs, dont l’article 227-24 qui interdit la mise en ligne de tout message à caractère violent, pornographique ou portant gravement atteinte à la dignité humaine susceptible d’être vu ou perçu par un mineur ;

– le Code la propriété intellectuelle qui s’oppose à la reproduction et la mise en ligne d’une œuvre protégée ou d’une marque sans l’accord de son auteur, de ses ayants droit ou de son titulaire.

Ainsi, avant de reproduire tout article, texte, photographie, illustration, musique ou extrait musical et vidéo disponibles sur support papier, analogique, sur CD Rom ou sur l’internet, veillez tout d’abord à bien identifier les titulaires des droits sur ces œuvres. Demandez leur ensuite une autorisation écrite portant sur la reproduction et la mise en ligne des œuvres que vous désirez afficher ou diffuser sur votre site.

 

Protéger le contenu de son site

Même si le contenu de votre site (créations graphiques ou sonores, photos, articles etc…) est protégé du simple fait de sa création et de son originalité, il est tout de même préférable d’en faire un enregistrement légal.

 

CopyrightDepot :

Sans doute le système le plus adapté au web. Vous pouvez déposer jusqu’à 10 Mo de données pour une somme de 6 euros (un seul dépôt et votre travail est protégé pour la vie et 50 ans après votre mort). Vos fichiers seront déposés auprès d’un notaire par une procédure automatisée, et conservés dans une base de données. Le gros avantage réside dans la mise à jour de votre site vous pouvez effectuer un nouveau dépôt une fois par mois sans avoir à repayer.

 

SGDL :

La société des gens de lettre : ce système est adapté à tous les créateurs. La protection se fait par une clé : vous téléchargez sur le site un petit logiciel appelé Cyberclé et vous lui indiquez un répertoire sur votre disque dur(vous devrez conserver une copie exacte de votre répertoire). Le logiciel va « lire » le répertoire et tout ce qu’il contient, et générer à partir de cette lecture une clé de 52 caractères. C’est cette clé que vous déposerez pour la somme de 10 euros (à renouveler tous les ans).

 

INPI :

Le système de l’enveloppe Soleau, du nom de son inventeur. Vous commandez une enveloppe en ligne sur le site de l’INPI. Cette enveloppe contient deux compartiments : vous insérez dans chacun des deux un exemplaire de votre travail, au format papier bien entendu. Vous renvoyez l’enveloppe à l’INPI qui la perfore au rayon laser, conserve l’un des deux compartiments et vous renvoie l’autre. Vous le gardez précieusement.